portrait1.jpg

Hello !

Bienvenue sur le site web de PAUSE* magazine. Retrouvez ici l'ensemble de l'actualité SLOW

Sur le chemin des vacances

Sur le chemin des vacances

©Benjamin Davies

« Ce n'est pas l'arrivée au sommet qui compte, mais le chemin qui y mène » explique Yvon Chouinard fondateur de la marque Patagonia.

 © Joseph Pearson

© Joseph Pearson

PAUSE s’inspire de cette philosophie pour changer de regard sur les vacances : et si seul, déjà, le chemin était un voyage. Aujourd’hui de nombreux vacanciers ont déjà opté pour des modes de transports doux : ils trouvent plus de conscience, plus de dépaysement, plus d’exotisme dans les voyages « lents » où l’on ralentit le temps. Petit panorama de vacances sur le chemin.

 


Un pas en avant, un pas en arrière, trois pas sur le côté... MARCHER

« Le voyageur à pied, lui, peut quitter la route fréquentée pour des sentes mieux traitées par les hommes, c'est-à-dire moins battues. » Sylvain Tesson

Marcher 30mn, soit environ 10 000 pas par jour, c’est la recommandation de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) pour être en bonne santé. Facile à mesurer même sans podomètre pour tous les détenteurs de smartphone qui le calculent automatiquement. Le hic ? Quand la journée se partage entre les transports en commun et un travail sédentaire, on est souvent loin de ce minimum « vital ». Or marcher est intéressant d’un point de vue physique (diminution des risques cardio-vasculaires, stimulation du tissu osseux, recharge en ions négatifs) mais aussi d’un point de vue mental : cela permet de faire baisser les tensions nerveuses, d’aider à chasser stress et angoisses. Un programme idéal pour les vacances non ? Vous n’osez pas vous lancer seul dans une rando en pleine nature ? Voici quelques invitations à marcher originales sélectionnées par PAUSE :

• Explorer ses environs : il est indépendant, il compose librement son programme ou s’adapte à vos envies. Il vous fait voyager dans le temps et dans l’espace juste en bas de chez vous, le temps de quelques heures. Bertrand est guide touristique à Paris et vous propose de poser un autre regard sur votre ville. (Bertrandmercierparis@gmail.com.)

• Juste au bout du RER : il y en a des choses à explorer. Parc naturel régional du Vexin, jardins de Monet, forêt de Rambouillet, la villa Savoye de Le Corbusier, Vaux-le-Vicomte, etc. Par où commencer ? Prenez la ligne la proche de chez vous et explorez ses extrémités.

• Se reconnecter là-bas : marcher pour faire un voyage intérieur. Méditer, faire du yoga, découvrir des sites légendaires, faire des rencontres, se reconnecter à son corps et ses sens, c’est que propose Labalaguere (agence spécialisée dans les voyages à pied et à vélo) au Népal.

• Se reconnecter ici : en France aussi, il existe des formules rando qui allient marche et technique de détente. QI Gong ou méditation, auto-massage, l’association La tortue en rando vous fait découvrir la rando côté ressourcement. • Plus vite : pour tous ceux qui ne sont pas prêts à ralentir complètement, il existe même des formules qui proposent de visiter en joggant ensemble  ! Une idée née à New-York, où Marnie fait découvrir à ses troupes de joggers le street-art de la ville. (en savoir plus)


À vos maillots jaunes ! PÉDALER

41K94HVXMFL._SX358_BO1,204,203,200_.jpg

LE TOUR DE BELGIQUE
de monsieur Iou

De Charleroi à Maline, de Bruges à la jungle ardennaise, Monsieur Iou sillonne la Belgique, son pays natal qu’il veut mieux redécouvrir. Une aventure à la fois graphique et vélocipédique qui met en avant le goût de la lenteur et de l'éveil.

Vos genoux vous font souffrir en marchant ? Et si vous regardiez du côté des vélos ? C’est l’un des sports les plus doux pour les articulations car il évite de porter le poids de son corps. Meilleure oxygénation des tissus, diminution des risques cardiovasculaires, augmentation du volume pulmonaire… Le vélo est un sport très sain mais aussi et c’est ce qui nous intéresse ici, particulièrement détendant. La sécrétion d’endorphines contribue à diminuer la sensation de stress et sa pratique favorise un sommeil réparateur. Vous doutez de votre forme physique ? La solution : le vélo électrique. Ils ont traversé des pays, des continents à vélo, embarqué leurs enfants dans une charrette, circulé en tandem… Les mordus du vélo nous soufflent plein d’idées pour des vacances autrement. Car, même sans passeport, les pistes cyclables et les voies vertes quadrillent la France et invitent à ré-apprécier, tout en lenteur, l’incroyable diversité des paysages français.

• Culture et nature : Chambord, Chenonceaux, Blois… Explorer les châteaux de la Loire en quelques coups de pédales permet d’allier culture et grand air dans une formule rythmée qui plaira aux petits et grands.

• Boire ou pédaler, il ne faut plus choisir : Beaumes-de-Venise, Gigondas, Vacqueyras, Rasteau, Châteauneuf-dupape, etc. les grands crus du Rhône s’épanouissent sur des côteaux ensoleillés que l’on sillonne depuis l’Isle-sur-la-Sorgue en passant par les dentelles de Montmirail. Au programme, des paysages, des saveurs et de la Provence = d’excellentes vacances ! (www.alliberttrekking.com)

 © Messengers of paris

© Messengers of paris


En voiture Simone ! ROULER

Plutôt hobo ou hippies ? Le van c’est le symbole des vacances « roots » où l’on voyage au gré du vent, des coups de cœur et des surprises des détours. Pour les amoureux de nature, c’est la solution magique : faire son lit sur le bord de la route, au bout d’un sentier, au pied d’une falaise, au cœur d’une forêt, au bord de la mer. S’endormir au chant des cigales et le lendemain au bruit des vagues… Caravane ou camping car, camion ou van, les niveaux de confort varient en fonction des envies. Les petits nouveaux de la catégorie ? Les Rotels, grand bus géants aménagés, qui permettent de s’élancer en groupe dans des voyages longue durée. Ou encore la « schwimmcaravan », une caravane amphibie idéale pour  ceux qui aiment passer leurs vacances au bord de l’eau. Et pour ceux qui veulent rouler sans polluer, voyager c’est aussi possible… à rollers !

• Prendre la route : pour louer un vieux combi www.becombi.com ou un van www.we-van.com.

• Des inspirations pour rouler : www.partonsenvoyage.com

41S9GEusq9L._SX322_BO1,204,203,200_.jpg

UN ÉTÉ AVEC HOMÈRE

Sylvain Tesson

L'Iliade et l'Odyssée comme on ne vous les a jamais racontées ! Un voyage entre la mythologie et le monde d'aujourd'hui, érudit, épique, drolatique, époustouflant..

 © saksham-gangwar

© saksham-gangwar


À cheval sur mon bidet - CHEVAUCHER

Il marche d’un pas sûr et régulier, il porte les bagages de 2/4 personnes soit près de 30-40 kilos, il accueille même les plus petits sur son dos quand ils sont trop fatigués. Qui est ce partenaire idéal de randonnée ? L’âne. Du Vexin aux cévennes, il existe aujourd’hui une foule de formules pour donner le goût de la marche aux plus petits. Et les ânes ne sont pas les seuls partenaires qui vont égayer vos randonnées, les lamas sont particulièrement à l’aise sur les chemins de montagne.

Prendre la poudre d’escampette - TRAIN

En prendre plein les yeux en TER, oui c’est possible ! Pas besoin de s’embarquer à bord de l’Orient Express ou du Transsibérien pour vous créer des souvenirs inoubliables. De nombreuses lignes de TER en France se faufilent au cœur de paysage de nature brute. Cantal, Provence, Franche-Comté, Vercors, Pyrénées, Alpes-Maritimes, Corse… toutes les régions de France dévoilent leurs charmes à ceux qui compostent leurs billets. La cerise sur le gâteau ? Y embarquer votre vélo.

Maman les ptits bateaux… - NAVIGUER

Pour une journée ou une semaine en itinérance autonome avec bivouac, le kayak permet d’explorer des paysages d’un autre point de vue, de vivre une expérience de voyage complètement différente. Un mode de déplacement tout doux, voire silencieux, qui permet d’être aux premières loges pour observer la faune et la flore. De nombreuses agences de voyage proposent des formules de randonnée en kayak ou canoë de la Garonne au Groënland.

HomeCamper-Tente-Carton-6-1.jpg

Des vacances en carton

Une révolution écologique dans le monde du camping : les tentes en carton ! Deux jeunes étudiants ingénieurs hollandais ont eu l’idée de proposer une alternative écologique aux tentes de camping traditionnelles qu’1 personne sur 4 abandonnait dans les festivals musicaux. Depuis, Natur’Concept les accompagne et distribue ses produits sous la marque Kartent France.


Des pauses version nature, détente et couleurs

Des pauses version nature, détente et couleurs

À lire ou à relire cet été

À lire ou à relire cet été