portrait1.jpg

Hello !

Bienvenue sur le site web de PAUSE* magazine. Retrouvez ici l'ensemble de l'actualité SLOW

Des pauses version nature, détente et couleurs

Des pauses version nature, détente et couleurs

illustration : Émilie CERBALL

Ils sont trekkeurs, tisseurs, masseurs et leur travail c'est de vous aider à faire une pause. Attention car ces rencontres vont vous donner une envie furieuse de faire un break, là, tout de suite, maintenant.

Nat.png

#1 Natasha, se faire masser avec des bols tibétains

Faire un break avec des bols tibétains c’est plutôt peu commun, comment avez-vous eu une telle idée ?

Depuis 7 ans, je pratique l’acupression, la réflexologie et diverses techniques de relaxation. Dans mon cabinet de psycho énergétique, j’ai constaté que les bols tibétains avaient un effet apaisant exceptionnel sur les enfants en hyperactivité. A la demande des clients j’ai donc établi un protocole de détente profonde avec pour outil unique les bols tibétains.

Comment fait-on une pause avec des bols tibétains ?

Il s’agit d’un massage en duo, pratiqué dans des lieux insolites et en pleine nature. Les puissantes vibrations des bols posés et frappés sur le corps plongent le cerveau en état de relaxation profonde et massent en profondeur les muscles et les organes. L’esprit s’évade, trompé par les sons, et le corps se relâche sous les vibrations. Plongé dans une bulle de sons, on intègre tous les bruits qui nous entourent comme quelque chose de naturel et doux. On se coupe du stress, des pensées envahissantes et on s’autorise à lâcher prise.

Quels sont les « résultats » d’une telle pause ?

Les clients arrivent la plupart du temps avec le poids de la vie quotidienne sur les épaules, chargés de stress et d’inquiétudes. Les tensions se ressentent physiquement mais aussi dans leurs relations à la famille, à leur entourage. Un mauvais sommeil, de l’irritabilité et cette sensation de ne plus rien supporter. Une fois leur pause accordée, ils décrivent tous cette même légèreté, d’avoir pu s’échapper de leurs soucis en étant en état de semi conscience. Ils repartent apaisés et heureux d’avoir pu (re)découvrir leur capacité à se concentrer uniquement sur leur bien-être et la magie qu’offre la nature.

A quel rythme faut-il faire des pauses selon vous dans la vie ?

Il n’y a pas de rythme pré défini car chaque personne réagit différemment face au stress de la vie quotidienne. Il suffit simplement d’écouter son corps car bien souvent les douleurs physiques commencent à apparaître quand l’esprit ne plus supporter la souffrance psychique. Une pause est nécessaire à chaque fois qu’on en ressent le besoin !

Pour en savoir plus :
https://www.facebook.com/NatachaMaxenti2
https://www.instagram.com/duo_de_bols


Altitude Mon-Blanc.jpg

#2 Aude, marcher pour se ressourcer

Quel type de pause la pratique du trek permet-elle ?

La marche est un sport lent qui contraste avec le quotidien des citadins qui ont un rythme effréné. C’est un plongeon dans la nature, les grands espaces. On prend le temps d’observer les paysages. Le trek permet de déconnecter réellement (et pour certains c’est très difficile de se libérer d’internet) et de se reconnecter à soi dans l’effort (on marche 5-6h par jour en moyenne).

Quels bénéfices tire-t-on d’une telle pause ?

Il y en a plusieurs ! La fierté d’accomplir un défi sportif tout d’abord, d’être allé jusqu’au bout sans abandonner. Des rencontres voire de l’amitié, avec des randonneurs qui partagent la même passion, certains repartent même ensemble après. Le dépaysement d’un « grand voyage » alors même que l’on marche en France, c’est ça l’« effet montagne ». Et enfin, une vraie connexion avec la nature, qu’elle soit compétitive ou contemplative.

Avec quoi repart-on dans son sac à dos après un trek ?

J’ai observé que c’est au bout du 3ème jour que les randonneurs commencent vraiment à décrocher de leur quotidien et à se détendre. A la fin, ils repartent chargés de bien-être, de liberté, d’énergie, ils sont reboostés pour un moment ! Je recommande de faire un trek au moins une fois par an pour renouveler ses effets.

Pour en savoir plus :
www.altitude-montblanc.com


TISSAGE DE LUZ Transats Marbella, Maïte rouge et Felix Rouge.jpg

#3 Jérôme, tout oublier dans un transat

Faire un break sans bouger, quel est le secret de votre pause ?

Nous sommes une entreprise de tissage familiale spécialisée dans le linge de maison traditionnel sur la côte basque. Nos nappes sont réputées pour leur longévité (mon aïeul expliquait qu’elles duraient 100 ans). Depuis quelques temps, nous avons assisté à une migration des modes de vie vers l’extérieur. Terrasses, balcon, jardin, espace vert, plage… On ressent une vraie aspiration à vivre dehors. C’est pourquoi nous avons eu l’idée de réinventer le transat. C’est l’emblème de cette évolution. Il invite à prendre le temps, le soleil, à s’évader même chez soi. C’est un moment de vacances même après une journée de travail.

Quels bénéfices tire-t-on d’une pause dans un transat ?

Un grand bonheur ! Tissage de Luz est une marque gaie et positive qui regonfle de couleurs et d’énergie en mêlant les rayures typiques des montagnes basques et la poésie d’un coucher de soleil sur Guéthary. Une pause dans un de nos transats, c’est une évasion dans son quotidien. Ma prescription ? Faire le plus de pauses possible ! Une fois par jour, c’est un minimum. Sans téléphone, ni internet, sans rien, sur un transat, si possible au soleil et, si non, en le rêvant.

Pour en savoir plus :
www.tissagedeluz.com


Quand la pause s’impose

Quand la pause s’impose

Sur le chemin des vacances

Sur le chemin des vacances